Arch Linux ARM sur Cubieboard 1 (Allwinner A10, 1Go RAM)

J’ai acquis il y a un peu plus d’un an une carte Cubieboard 1. J’y avais installé Arch Linux ARM en suivant les recommandations disponibles sur le site d’Arch Linux ARM.

À l’occasion d’une réinstallation, je me suis rendu compte qu’une mise à jour était nécessaire, en particulier pour profiter pleinement des 1 Go de RAM embarqués sur la carte. Voici donc, à toutes fins utiles, un relevé des étapes que j’ai parcourues pour l’installation de base d’Arch Linux ARM sur la Cubieboard 1, version définitive (RAM 1 Go).

[Testé sur une carte micro SD de 16 Go de classe 10. Préparation de la carte micro SD depuis un PC tournant sous Xubuntu Linux] Lire la suite

Android et contraintes de sécurité Exchange : solution alternative

J’ai noté dans un précédent billet une méthode pour contourner les contraintes de sécurité imposées par certains administrateurs pour l’utilisation d’un compte Exchange sur un smartphone ou un autre appareil sous Android.

Cette méthode conduit à remplacer deux applications système (le client courriel et l’application permettant de dialoguer avec un serveur Exchange) : il n’est pas très facile de revenir à la situation initiale et le risque de faire une erreur qui rende la consultation des emails et la synchronisation de l’agenda via Exchange impossible (ce qui peut être très gênant).

Il existe une autre méthode plus facilement réversible, basée sur un module du framework Xposed. Il faut disposer des droits d’administrateur (root) sur le terminal concerné, avoir installé Xposed (ce qui suppose d’utiliser un terminal compatible avec le framework).

Gravure représentant la porte d'une chambre forte.

Il est plus facile de contourner les contraintes de sécurité d’Exchange que de forcer un coffre-fort.

Lire la suite

Partager la connection internet sur un mobile via un point d’accès avec authentification EAP-SIM avec un autre appareil

Certains opérateurs de téléphonie mobile permettent l’accès à internet via des hotspots utilisant la méthode d’authentification EAP-SIM. Ces points d’accès sont installés sur les box internet des abonnés de ces opérateurs, dont une partie du débit est réservée à cet usage. C’est le cas pas exemple de Free avec FreeWifi_Secure. La méthode EAP-SIM présente l’avantage pour l’utilisateur de ne pas avoir à saisir d’identifiants pour établir la connexion. Pour pouvoir se connecter à un hotspot avec identification par la méthode EAP-SIM, il faut disposer :

  • D’un terminal mobile reconnaissant le protocole EAP-SIM
  • D’une carte SIM reconnue par l’opérateur

Appareil de TSF.

Partager une connexion à l’internet est aujourd’hui plus facile qu’écouter la TSF.


Avec les mobiles tournant sous une version récente d’Android, il est facile de partager une connexion 3G avec un autre appareil, comme par exemple un PC portable, en transformant le terminal mobile en point d’accès WiFi. Il est aussi très simple de se connecter à un point d’accès utilisant la méthode EAP-SIM. Par contre, il n’est pas possible simplement de partager via le Wifi une connexion à l’internet via un point d’accès utilisant la méthode EAP-SIM avec un autre appareil, en transformant le mobile en simple relais (connexion du relais à l’internet par Wifi et partage de la connexion vers d’autres appareils en Wifi).

On peut contourner cet obstacle en établissant une liaison radio Bluetooth pour distribuer l’internet à un autre appareil. Lire la suite

Télécommande infra-rouge universelle sur smartphone

ZaZaRemote est une application (également disponible sous iOS) qui permet de transformer un smartphone en télécommande infra-rouge universelle. Elle fonctionne avec les terminaux dotés d’un port infra-rouge, ou pour les autres, grâce à l’ajout d’un petit périphérique qui se branche sur la prise casque jack 3,5 mm du terminal et assure la transmission des commandes via une liaison infra-rouge vers les appareils dont on souhaite émuler la télécommande.

Affiche de film.

Zaza (1939)

Lire la suite

Android : contourner les contraintes de sécurité d’Exchange

Certains administrateurs imposent pour de bonnes ou de mauvaises raisons des contraintes de sécurité bien peu conviviales aux utilisateurs qui synchronisent leur terminal mobile (smartphone ou tablette) avec leur serveur Exchange : obligation de choisir un code PIN de déverrouillage du terminal à 6 ou 8 chiffres, verrouillage automatique de l’affichage après 1 minute de veille et obligation de saisir à nouveau le code PIN pour déverrouiller le terminal, obligation d’accorder les droits d’administration sur le terminal au serveur Exchange, obligation d’autoriser l’administrateur du serveur Exchange à effacer toutes les données du smartphone ou de la tablette si des problèmes potentiels de sécurité sont détectés, et autres contraintes pénibles et intrusives qui donnent envie de jeter son smartphone aux orties ou de désactiver la synchronisation.

Il existe un moyen de contourner ces exigences de sécurité en remplaçant les deux applications système qui gèrent les emails d’une part, et la communication avec les serveurs Exchange d’autre part par des versions modifiées. Le principe est de « faire croire » au serveur Exchange que le terminal mobile est bien configuré de manière conforme aux exigences de sécurité requises par l’administrateur Exchange. Lire la suite

FreeWifi_Secure : configurer l’identification automatique EAP / SIM sous android 4.2.2

J’ai tourné en rond un moment pour apprendre comment activer l’authentification automatique sur le FreeWifi_secure sur mon mobile (Wiko Cink Five sous Android 4.2.2, pour l’accès au réseau Free Wifi Secure de Free Mobile), et en glânant et recoupant ici et là des informations j’ai fini par trouver. J’imagine que la procédure est semblable pour d’autres terminaux tournant sous Android 4.2.2 et pour d’autres opérateurs proposant eux aussi l’authentification par EAP/SIM (comme SFR, par exemple). Lire la suite

Clavier Logitech K400 en AZERTY sous Android

J’expérimente actuellement avec la TV Box Tronsmart MK908II (au passage propulsée, à la différence du modèle précédent, le MK908, par la puce Rockchip RK3188T de sinistre réputation, mais c’est une autre affaire). Pour piloter l’engin qui tourne sous Android 4.2.2, je souhaitais utiliser un combiné clavier-touchpad sans fil Logitech K400 que j’avais en réserve (il fonctionne d’ailleurs à merveille lorsqu’il est raccordé à un Raspberry Pi). J’ai eu de gros soucis pour que mon modèle de clavier, qui est en AZERTY, soit correctement reconnu par Android comme un clavier AZERTY et non QWERTY.

L’application Clavier Android AZERTY Upsoft a réglé le problème définitivement pour quelques euros investis sur le Google Play Store, mais à mon avis bien dépensés.

Hébergement sur Raspberry Pi et Cubieboard

Nanoxion, hébergeur basé à Tarbes, dans le sud de la France, propose sous la marque NX-Box la location de serveurs dédiés administrables à distance installés sur… les cartes Raspberry Pi et Cubieboard.
Les deux solutions baptisées PiBOX (à base de Raspberry Pi) et CubieBOX (à base de Cubieboard) sont commercialisées respectivement à partir de 96 et 156 € par an. Les Cubieboard et Raspberry Pi installés en salle des machines tournent sous Debian Server, préinstallé sur ces deux cartes. La CubieBOX est dotée d’un stockage de masse sur SSD d’une capacité de 120 Go. La PiBOX est dotée d’une carte micro-SD de classe 10 d’une capacité de 16 Go.
L’offre peut intéresser les particuliers barbumanes et les petites entreprises par exemple pour l’hebergement de petits sites Web ou de blogs.
Bonne idée et service intéressant que je testerais bien si j’avais quelques centimes d’€ à y consacrer.

Cron : démarrer le service de tâches planifiées sur la Cubieboard sous Arch Linux ARM

Visiteur inconnu, si, comme moi, tu fais partie des grands malades barbudébutants qui ont tenté d’installer Arch Linux ARM sur la carte Cubieboard, tu as peut-être aussi (et l’on te pardonnera), tenté d’utiliser le service de planification de tâches cron. Comme moi, tu as peut-être essayé d’introduire des tâches planifiées au moyen de crontab. SI tu en as encore quelques-uns, tu t’es peut-être arraché les cheveux en constatant que ce @gfdgd !**@ ! de truc ne fonctionnait pas. Tu as peut-être passé des heures à chercher une solution, avant d’abandonner.

Photo représentant une femme travaillant sur une pièce d'avion.

Une charmante jeune femme tente d’activer cron sur un ancêtre de la Cubieboard. Alfred T. Palmer (Bibliothèque du Congrès).


Mais tout n’est pas perdu ! Tu as encore une chance de ne pas te coucher tard (et frustré de ne pas avoir trouvé la solution) ce soir. Lire la suite